Portrait gourmand de Séverine Vidal

Le portrait 

Si on devait résumer l’écriture de Séverine Vidal dans une recette :

200 g de personnages doux dingues

12 tranches de vies authentiques

100 g de tendresse

2 pincées de loufoquerie

1 soupçon d’aventure

1 louche d’amour à vous chavirer le cœur

Doses à ajuster selon la taille du livre souhaité (là on est parti sur un livre pour 12 personnes environ).

Séverine Vidal

Si Séverine était :

  •  Un plat d’enfance

Les coquillettes un poil trop cuites au gruyère râpé très fin et fondu fondu fondu préparées par mon arrière-grand-mère Marguerite, et mangées à même la casserole dans la cuisine de la maison de Clamart.

  • Un plat vite-fait

Un riz au curry rouge, lait de coco et noix de cajou

  • Un plat réconfort

Une soupe avec les légumes de notre potager, en ce moment potimarron pommes de terre… et plutôt préparée par mon mari, si possible, merci !

  • De la junk food

Un magnum aux amandes mangé en regardant une bonne série (en ce moment Game of Thrones, mille ans après tout le monde !)

  • Celui que tu aimes le plus préparer

La « salade du samedi midi » : après le marché, je prépare une salade avec ce que j’y ai acheté, crudités, fromages de chèvre à l’ail, herbes fraîches, graines de courges grillées … J’aime la préparer parce que je sais qu’ensuite, on va la manger tous ensemble, sous l’acacia. Parce que le samedi, c’est le jour où tous les enfants reviennent à la maison et qu’on va rire et que ça sera bon. Déjà un peu comme des souvenirs.

  • Un irrésistible

Les frites ! Les frites !

  • Celui qui te révulse

Le veau… et n’importe quoi avec de la viande. Je suis végétarienne depuis 15 mois. Mes voisines sont des vaches : savez-vous que quand on leur prend leurs petits pour les emmener à l’abattoir, elles meuglent de douleur pendant plusieurs jours ?

  • Celui qui te fait voyager

les « fish tacos » faits maison (tortillas comprises !) par mon fils Thélio et sa fiancée Gaby qui est américaine d’origine mexicaine. Les saveurs, les couleurs, la convivialité. On adore tous !

  • Un bonbon

Les dragibus noirs

  • Une pâtisserie

Crumble poire pommes

  • Une saveur

Celle du thé chaï épicé

  • Une boisson

Mon mari est brasseur… alors sa bière ! C’est La Folie, et elle sera commercialisée en 2019 !

  • Un restaurant

« Chez Rémi » à Libourne, sur les quais. Pour cette cuisine maison, celle de son père, pour la salade d’aïoli à tomber, les frites, le cheese cake aux figues, le mojito de Lillet et l’ambiance sur la terrasse ! C’est notre resto, celui où va fêter les moments importants. On l’a découvert en arrivant dans la région, il y a deux ans. Un rituel familial indispensable.

  • Un livre à croquer

Le gourmet solitaire de  Jirô Taniguchi : il ne s’y passe rien, on suit un homme qui se balade et s’arrête pour manger. Et on ne s’ennuie pas une minute…

  • Un plat de roman qui t’aurait marquée

Le « steak frites » dans Un homme qui dort, le roman de George Perec.

  • Un plat français

La raclette

  • Un plat anglais

Le macaroni and cheese ou « Mac and Cheese » !

Découvert à San Antonio, il y a 5 ans, quand mon fils vivait là-bas et que nous l’avions rejoint pour les vacances.

Et là, la boucle est bouclée puisque c’est un peu la version américaine de mon plat d’enfance.

Qu’est ce qu’on mange ?

Mac and cheese

Ingrédients :

250 g de macaroni ou de coquillettes en clin d’oeil au plat d’enfance de Séverine
25 g de beurre
4 cuillères à soupe de farine
75 cl de lait 
80 g de cheddar
Chapelure
½ cuillère à café de sel
1 pincée de poivre

Préparation :

Préchauffez votre four à 200° C.
Cuire les pâtes al dente. Une fois prêtes, égouttez-les, ajoutez un peu de beurre et réservez-les dans un plat à gratin.

La seconde partie de la recette consiste à réaliser la béchamel au cheddar. C’est simple mais un peu long (rien de compliqué tout de même).

Faire fondre le beurre à feu moyen puis ajouter la farine d’un seul coup. Mélanger afin d’obtenir quelque chose de lisse. Ajouter le lait petit à petit et remuer au fouet jusqu’à ce que la préparation épaississe. Cela prend environ 10 minutes.

Ajouter le fromage, le sel et le poivre puis mélanger.

Verser la béchamel sur les pâtes et directement le four pour une cuisson durant environ 30 minutes.

Bon appétit !

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Séverine dit :

    😘merci j’adore cet article 😍

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s